Nouveau Testament – Les lettres de Paul

L’histoire de la lettre aux Romains

Paul a écrit de nombreuses lettres. Il voulait que l’église en apprenne davantage sur Jésus. Il voulait aussi les aider à savoir comment vivre en tant que chrétiens. Le livre des Romains est l’une de ces lettres. Paul a écrit ce livre environ 30 ans après la résurrection de Jésus.

Paul a écrit plus d’une douzaine de livres dans le Nouveau Testament* de la Bible. Il a écrit plus de livres que quiconque. Paul a écrit cette lettre aux membres de l’Église* de Rome. La lettre débuta par une salutation.[1]Elle se termina par des remerciements à l’endroit de plusieurs personnes au sein de l’église*[2].

Mais Paul a utilisé la majeure partie de sa lettre pour parler d’une seule chose. Sa lettre portait sur la bonne nouvelle de Jésus. La majeure partie du livre est consacrée à l’évangile*. Paul a abordé la question de l’évangile*. Il donna des exemples. Il demanda aux Romains de méditer profondément sur Jésus. Il ne voulait pas que les chrétiens romains se trompent sur l’Évangile*.

L’un des mots les plus importants de son livre est “grâce*”. La grâce* signifie que Dieu nous bénit alors que nous ne le méritons point. Il est plein de bonté envers nous alors que nous méritons sa colère. Il nous rapproche de lui alors que nous ne le mériterions point.

Paul a d’abord parlé d’un problème. Tous les hommes étaient des pécheurs*. Toute personne a fait des choses qui déplaisent au cœur de Dieu. Nous avons enfreint les lois de Dieu. Nous n’avons pas respecté sa parole. Certains adoraient même * des idoles*. Nous n’avons pas su percevoir la grandeur de ce que Dieu voulait pour nous. Dieu était en colère contre nous à cause de nos péchés*. Nos péchés* ne doivent pas restés impunis. Et la punition pour nos péchés* était la mort.

Et nous ne pouvions rien faire contre cela. Cela était vrai pour tous les peuples – les juifs* et les non juifs. Dieu donna à Moïse la loi pour les Juifs. Mais cette loi ne pouvait pas les rendre justes devant Dieu.

La bonne nouvelle, c’est que Dieu a trouvé un moyen de résoudre ce problème. Il envoya son propre Fils, Jésus-Christ, pour nous sauver. Jésus fit tout ce que la loi de Moïse exigeait. Il ne commit aucun péché. Il plu à Dieu en tout point. Il ne méritait pas d’être puni par Dieu.

Mais Jésus a pris notre place. Et Dieu l’a puni à notre place. Jésus a pris sur lui notre péché*, notre culpabilité* et notre honte. Il a été puni pour nos péchés afin que nous soyons des hommes libres. Il prit la colère de Dieu sur lui pour que nous soyons en paix* avec lui. C’est l’Évangile*. Telle est la bonne nouvelle que Paul voulait adresser aux Romains.

Paul affirma que cette bonne nouvelle était destinée à tous ceux qui croient. Une personne qui veut être en règle avec Dieu doit croire. Ils doivent croire que Jésus est celui que Dieu a envoyé pour sauver les pécheurs. Ils doivent croire qu’il est mort sur une croix* et qu’il est revenu à la vie. Ils doivent alors faire confiance* à Jésus pour les sauver. Ils doivent croire que Jésus est leur seul espoir*.

Paul dit que Dieu nous bénit de bien des manières lorsque nous croyons. Dieu nous fait miséricorde. Paul dit que nous sommes maintenant en règle avec Dieu. Ensuite, Dieu nous fait entrer dans sa famille. Et nous considère comme ses enfants bien aimés. Et Dieu nous sanctifie Il change nos cœurs. Il change notre façon de penser et d’agir. Il le fait pour nous en nous donnant le Saint-Esprit*. Et Dieu nous rendra un jour parfaits. Nos corps seront parfaits. Notre âme* sera parfaite. Il le fera pour nous au jour où il ressuscitera tous les hommes.[3]

Paul a répondu à deux grandes questions dans la dernière partie de son livre. La première concerne les Juifs*. Dieu a promis à Abraham un peuple et une terre. Il a promis à David un royaume* qui durera pour toujours. Dieu tiendrait-il ces promesses ? Paul affirma que Dieu a toujours voulu tenir ses promesses envers Israël*. Un jour, ils se tourneraient vers le Christ. Ils le connaîtront et croiront en lui.[4] Or, Dieu donnait les bénédictions* destinées aux Juifs* à des gens qui n’en étaient pas*.

Paul a également répondu à une autre question. Comment l’Évangile* change-t-il la façon dont nous devons vivre aujourd’hui ? Quelle genre de vie devons-nous mener au quotidien maintenant que nous croyons à la bonne nouvelle ? Paul a répondu à cette question dans les quatre derniers chapitres de l’épitre aux Romains. Il affirma que Dieu a fait preuve de miséricorde envers nous*. Il envoya Jésus pour nous sauver. Nous devrions donc aussi faire preuve de miséricorde* envers les autres.[5]

[1]Romains 1:1-7
[2]Romans 16:1-27
[3]Romans 5-8
[4]Romains 11:12-32 span,
[5] Romains 12:9-21

Cliquez maintenant sur le lien ci-dessous pour répondre au quiz sur l’histoire des Romains.