Deuxième partie: le péché et la loi

Questions 50 et 51

Question 50 : Quel est le sixième commandement ?

Le sixième commandement est : “Tu ne tueras point”.

Exode 20:13, Deutéronome 5:17

Question 51 : Qu'enseigne le sixième commandement ?

Le sixième commandement nous enseigne qu’il ne faut pas haïr les autres ni ôter la vie à quelqu’un.

Genèse 9:6, Matthieu 5:21-22, 1 Jean 3:15

Le sixième commandement dit à Israël : “Tu ne tueras point”.

Dieu a donné ce commandement à chaque personne sous l’alliance.* Ce commandement ne parle pas des dirigeants qui peuvent diriger une armée ou qui doivent agir en tant que juges. Il ne parle pas de la guerre. Il ne parle pas d’un juge qui doit ôter la vie à quelqu’un pour le punir d’avoir fait le mal. Il y a d’autres endroits dans la loi* qui traitent de ces questions.

Personne ne devrait ôter la vie à une autre personne.

Dieu a donné la vie à nos premiers parents. C’est lui qui donne la vie à tous. Parce que la vie est un don de Dieu, nous devons l’apprécier comme Dieu le fait. Ainsi, la vie de chaque personne est sacrée.* Le mot sacré signifie “de grande valeur et important”. Il désigne une chose qui est mise à part par Dieu. Elle appartient à Dieu. Elle doit lui être consacrée, à lui et à lui seul. C’est lui qui a créé* tout ce qui vit. Dieu est celui qui donne la vie et aussi le seul à pouvoir la prendre. est le seul à pouvoir la reprendre.

La vie humaine est sacrée pour Dieu pour une autre raison. Les êtres humains, hommes et femmes, sont créés à l’image de Dieu. Bien avant que Dieu ne parle à Moïse*, Dieu a parlé à un homme nommé Noé*. «Sachez-le aussi, je redemanderai le sang de vos âmes … et je redemanderai l’âme de l’homme à l’homme, Si quelqu’un verse le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé; car Dieu a fait l’homme à son image.»1 Dieu créa l’homme et la femme “à son image.” 2 Quand Dieu a créé Adam* et Eve*, il les a fait pour qu’ils reflètent ce qu’il est à certains égards. Dieu n’a rien fait d’autre qui puisse le faire de la même manière.3

C’est pourquoi nous devons valoriser la vie de tous les hommes et de toutes les femmes. Nous ne devons jamais traiter quelqu’un comme si sa vie n’a aucune valeur.

Ce commandement ne signifie pas seulement qu’une personne ne doit pas en tuer une autre. Dieu a également dit à Moïse que les gens devaient faire très attention à protéger la vie des autres. Si un homme sait qu’un autre homme est en danger, il doit le prévenir. Si je sais qu’un homme va quelque part ou fait quelque chose qui peut lui faire du mal, je dois le prévenir. Je dois agir pour lui sauver la vie.4

Dans la loi que Dieu a donnée à Moïse, un homme qui assassine un autre homme doit mourir. Parfois, si une personne enfreignait un commandement, elle pouvait payer de l’argent en guise de punition. Parfois, ils pouvaient s’enfuir et se cacher dans une ville spéciale pour éviter d’être punis. Mais pour le meurtre, aucun paiement n’a pu être effectué.5 Pour un meurtre, il n’y avait aucun endroit où se cacher. Quand un homme ou une femme assassine quelqu’un, Dieu le voit. Et il les jugera.

Jésus* a parlé de ce commandement à plusieurs reprises. Mais il n’a pas seulement parlé de l’acte de meurtre. Il a parlé contre les choses qui poussent une personne à en tuer une autre. Il a dit au peuple qu’ils ne doivent pas tuer. Mais il leur a également dit qu’ils ne doivent pas se mettre en colère les uns contre les autres. Il leur a dit qu’ils ne doivent pas se haïr les uns les autres. «Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges;»6

Jésus a dit que si nous avons de la haine dans notre cœur pour quelqu’un, nous enfreignons ce commandement. «Quiconque hait son frère est un meurtrier.»7

Dieu ne s’intéresse pas seulement à ce que nous faisons. Il se soucie de ce que nous pensons et de ce que nous ressentons. Jésus voulait que les gens le sachent. Lorsque nous permettons à la colère et à la haine de rester dans nos cœurs*, cela ne plait pas à Dieu.

Le meurtre commence toujours dans le cœur. C’est là aussi qu’il faut l’arrêter. Jésus nous a dit que nous devons éviter la haine et la colère. Au lieu de cela, nous devons aimer nos prochains.* Non seulement cela, mais nous devons même aimer nos ennemis. Mais nous ne pouvons pas le faire sans l’aide de Dieu.

Les lois que Dieu a données à Moïse ne pouvaient pas changer le cœur des gens. Seul Dieu peut changer le cœur. C’est pourquoi Jésus est venu. Il est venu apporter une nouvelle alliance qui doit changer le cœur des gens. 8 Car si Dieu ne change pas nos cœurs, nous ne pourrons jamais vraiment obéir à ses commandements.

[1] Genèse 9:5-6
[2] Genèse 1:26-27; Genèse 5:1
[3] Voir les Questions 21 et 22
[4] Exode 21:28-29
[5] Nombres 35:31
[6] Matthieu 5:21-22
[7] 1 Jean 3:15
[8] Jérémie 31:31-34